The Ancient Magus Bride : un premier tome enchanteur

The Ancient Magus Bride est (encore) un emprunt de la médiathèque. Mon chéri a déjà vu l’animé donc j’ai aussi hâte de m’y mettre, mais je vais d’abord tenter de lire les 8 tomes parus (prochain le 20 septembre). Pour tout vous dire j’avais même vu une publicité cruchyroll de l’animé avant de comprendre qu’on parlait bel et bien de la même chose ^^

Mon résumé

Chisé Hotari a 15 ans et désire mourir. Sans famille et sans espoir de retrouver une vie meilleure, Chisé est vendue aux enchères comme un esclave. Rachetée par un sorcier non humain qui semble être immortel, la jeune femme s’attend à tout, mais certainement pas à ces mots : « félicitations ! te voilà l’élève d’un sorcier ». Elle qui a toujours vu et entendu des créatures tout autour d’elle, son existence même prend enfin un sens : elle est une slay vega, une personne capable d’attirer et de canaliser l’énergie magique autour d’elle. Commence alors pour Chisé une bien étrange aventure.

Mon avis

« Inutile de garder la tête baissée. Redresse-toi et regarde droit devant. Compris ? »

C’est ainsi que commence cette étrange histoire, enfin, de mon point de vue. Par ces mots, le sorcier est la seule personne à s’adresser à elle comme à une égale et à la considérer. On ignore beaucoup de choses sur le passé de Chisé et en dehors du fait qu’elle cache une noirceur au fond de son âme, désirant plus que tout mourir, cela permet à Koré Yamazaki de nous plonger directement au coeur de l’intrigue. La jeune fille ayant toujours subi ce qui lui arrivait la voilà à nouveau assez passive bien que quelques passages nous démontrent (pour mon plus grand ravissement) que Chisé est capable de s’exprimer et donner son avis.

Pour le moment nous en sommes plus ou moins ici : une slay vega, des pouvoirs, de la magie, et une étrange relation qui s’installe entre nos deux personnages. Si Chisé est un mystère, Elias Ainsworth, alias « le sorcier aux ronces » est quant à lui une véritable énigme. Dès lors qu’il veut en faire son apprentie, il veut également qu’elle devienne sa femme, et il y a là dedans sans doute quelque chose qui me gêne un peu. Enfin, je verrai bien ce que me réserve la suite du manga, mais je pense que mon âme de femme en prend pour l’instant un coup avec cette histoire de vente d’esclave et de possessivité 🙂

En dehors de ce petit point, j’ai beaucoup aimé me plonger dans l’univers magique créé par Yamazaki où l’on retrouve aussi bien les fées des contes anciens (dont l’image est beaucoup plus controversée que celle des Winx croyez moi), que des chats parlants, des dragons millénaires, et bien entendu, des sorciers. Et oui, en ce moment je suis un peu abonnée au sujet ! Les dessins, magnifiques, rendent justice à l’imaginaire sollicité avec quelques scènes poétiques qui m’ont ravie.

En résumé

C’est un premier tome bien prometteur que nous sert Koré Yamazaki et il me tarde pouvoir en lire la suite. Si, bien entendu, certaines situations sont prétextes à poser les bases de l’intrigue et à nous entraîner un peu plus dans son univers, cela reste très naturelle et ne m’a pas donné cette impression forcée que j’avais eu pour L’Atelier des Sorciers. D’autre part, les dessins et les secrets qu’il reste à découvrir m’intriguent profondément, sans parler du joli petit cliff-hanger (comme dans la plupart des mangas) qui m’enjoint à me procurer rapidement le second tome ^^

Un commentaire sur “The Ancient Magus Bride : un premier tome enchanteur

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :