Pumpkin Autumn Challenge 2020

Le Pumpkin Autumn Challenge est de retour (pour vous jouer un mauvais tour). N’hésitez pas à faire un tour sur la vidéo de Guimause Terrier qui vous explique tout bien comme il faut et notamment toute sa préparation et la façon dont elle a réfléchi aux catégories !

Les petits liens utiles

La vidéo de Guimause Terrier 2020 et la vidéo de 2019.
Mes PAL précédentes :
> Celle de 2019
> Celle de 2018
> Celle de 2017
Le groupe facebook où on partage tout sur ce challenge, où on parle pilou pilou, littérature et citrouille.

Avant de commencer, sachez que les menus se composent de quatre sous catégories auxquelles sont associés différents mots clés afin de trouver des lectures correspondantes. On peut valider le challenge de façons très différentes. D’abord en ne choisissant qu’un seul menu et en lisant un roman par sous catégories. Ou bien, en validant une, deux, ou quatre sous catégories dans tous les menus. Ma PAL répond au dernier critère puisque j’ai trouvé des romans pour toutes les sous catégories. Dans les faits…elle est ÉNORME. Je ne lirais pas tout, j’aime juste avoir une PAL très large. D’ailleurs elle me servira plus globalement pour ma pile à lire d’automne qui s’étendra donc jusqu’au 21 décembre 😉

Allez trêve de blablas, passons à ce qui vous intéresse le plus : la Pile du PAC.

Menu 1 : Automne frissonnant

Sous catégorie 1 : Je suis Médée, vieux crocodile | trahison, thriller, policier, horreur
Et Dieu se leva du pied gauche d’Oren Miller (édition de l’Homme Sans Nom)
Un roman que je suis sûre d’adorer puisque j’ai beaucoup beaucoup aimé les autres romans de l’autrice mettant en scène les deux enquêteurs de ces histoires à mi chemin entre l’horreur et le policier. Les meurtres y sont souvent surprenants, tellement qu’on pourrait les croire emprunts de magie, mais l’humour y est bien présent, avec une pointe de cynisme que j’adore tout particulièrement.

Une histoire des loups d’Emily Fridlund (éditions Gallmeister)
Pris sur les conseils d’un ami, ce roman présente l’histoire d’une adolescente confrontée à la vie de nouveaux arrivants. Gardant leur petit garçon, elle se retrouve immergée dans leur maison et y découvre des secrets qui s’annoncent sombres…

Sous catégorie 2 : Les chimères de la Sylve rouge | gothique, vampire, macabre, créatures de la nuit
Apostasie de Vincent Tassy (collection Hélios)
En prenant le roman dont était tiré le nom de la catégorie (la sylve rouge) je ne pouvais guère me tromper. On y suit un écrivain décidé à vivre en ermite au sein d’une forêt aux particularités étranges. Le maître des lieux lui, est plutôt avide de sang.

Kra de John Crowley (éditions L’Atalante – service de presse)
Quand j’ai découvert le résumé de ce roman aux éditions L’Atalante j’ai aussitôt eu envie de le lire. On va y suivre une corneille, qui va nous conter son histoire, millénaire.

Sous catégorie 3 : Les supplices de la Belladone | couverture noire
Les Autodafeurs, l’intégrale de Marine Carteron (éditions du Rouergue jeunesse)
Une intégrale énorme aux pages fines. Je voulais déjà lire cette oeuvre de Marine Carteron quand elle était en tomes uniques (trois volumes) et après avoir lu Dix de la même autrice, j’ai sauté sur l’occasion quand celle-ci est sorti. On va y parler livre, littérature, histoire, secret et y rencontrer une famille bien particulière.

Noir Volcan de Cécile Coulon (éditions du Castor Astral)
Un recueil de poésie, une petite sortie de ma zone de confort comme j’en fais peu.

Sous catégorie 4 : Esprit, es-tu là ? | fantôme, fantôme du passé, famille, classique
> Le Ballet des âmes de Céline Guillaume (éditions Underground)
Un roman qui m’a été offert par une amie juste parce que son héroïne se prénommait comme moi : Enora. Cela va me sembler étrange de lire quelque chose avec mon nom dedans…

Ghost Love de Loïc Le Borgne (éditions ActuSF – service de presse)
Pas encore paru, je devrais le recevoir en service de presse. Après avoir lu son génialissime Je suis ta nuit réédité chez le même éditeur, je ne pouvais pas passer à côté de celui-ci qui se trouve être parfait pour cette catégorie !

La Maison des oiseaux d’Allan Stratton (éditions Milan – pageturneromans)
Pas d’histoires de fantômes ici mais plutôt celle d’une famille. Une adolescente Zoé, et sa grand mère. Cette dernière, devenant vieille et un peu toc toc, est envoyée en maison de retraite, au grand damn de sa petite fille qui ne l’entend pas de cette oreille. S’ensuit un voyage sur fond de road trip qui devrait être très tendre et touchant. J’ai hâte de le lire.

Menu 2 : Automne douceur de vivre

Sous catégorie 1 : Il fait un temps épouvantail ! | Halloween, Samhain, automne
Automne de Jan Henrick Nielsen (éditions Albin Michel, coll. Wiz)
Un roman sauvé du pilon il y a déjà trois ans et qui ressort à chaque Pumpkin Autumn Challenge mais que je n’ai toujours pas lu. Objectif de cette année : le lire ! On va y suivre deux sœurs qui, après un dérèglement climatique conséquent, vont finir par sortir du lieu où elles s’étaient réfugiées pour découvrir le monde.

Clément Coudpel et les spectres de Samain de M. d’Ombremont (éditions Livr’s)
Un roman signé Ombre Bones qui, me régalant de ses chroniques, ne manquera pas, je pense, d’avoir écrit un livre génial. Je devrais le recevoir d’ici la fin du mois de septembre mais celui-ci va a priori parler d’amitiés, de spectre et d’héritage familial.

Sous catégorie 2 : Siroter un chocolat chaud à la cannelle sous les saules | anthropomorphisme, enfance, feel good, cocooning
5cm per second tomes 1 & 2 de Yukiko Seike et Makoto Shinkai (éditions Pika)
J’avais adoré l’anime que m’avait fait découvrir mon compagnon et qui parlait d’amour, de la distance, et était gorgé d’émotions. J’ai vraiment envie de savoir si je ressentirais les mêmes choses avec la version manga

Le Temps des Mitaines de Loïc Clément et Anne montel (éditions Dargaud)
Une bande dessinée trop mignonne où il est question d’animaux adolescents, d’escapades, de vaincre ses peurs et de pouvoirs magiques. Les illustrations sont adorables et les premières pages m’avaient séduites par leur simplicité et leurs messages cachés.

Sous catégorie 3 : Fafnir ton assiette, sinon pas de piécette ! | Créatures, petit peuple, féerie, conte, légende, mythe
Cursed La Rebelle de Franck Miller et Thomas Wheeler (éditions Gallimard Jeunesse)
Ai-je besoin de vous parler de ce roman dont l’adaptation Netflix a cartonné ? J’ai pour moi même était assez déçue par quelques petits aspects et j’ai bien envie de voir si le roman m’emballe davantage…

American Fays de Xavier Dollo et Anne Fakhouri (éditions Critic)
Là aussi, un roman que je ressors chaque année et que je n’ai toujours pas lu. Tout comme Automne, il fait partie de mes priorités ! D’autant plus que l’auteur me l’avait dédicacé, qu’on y parle de fée et d’enquête et qu’il a tout pour me plaire !

Lavinia de Ursula K. Le Guin (éditions L’Atalante)
Un roman qui s’ancre davantage dans le mythe, la légende, peut être un aspect classique aussi, puisqu’il s’agit du destin de Lavinia, personnage oublié des Enénides écrites par Virgile. Le roman a l’air hyper intéressant et la version « collector » des éditions L’Atalante est à tomber !

Lud-en-Brume de Hope Mirrlees (éditions Le Livre de Poche)
Préfacé par Neil Gaiman, maître incontournable de l’imaginaire, co écrivain de nombreux ouvrages de Pratchett, je ne pouvais pas passer à côté ! D’autant plus quand il dit qu’il s’agit du roman le « plus beau et le plus négligé du XXe siècle ». On y parle aussi de féerie et apparemment d’ironie.

La Fileuse d’Argent de Naomi Novik (éditions Pygmalion)
D’elle j’ai également lu Déracinée qui m’avait beaucoup plu pour son aspect conte en reprenant les codes de ces derniers. La Fileuse d’argent est à priori dans la même veine !

Phalaina de Alice Brière-Haquet (éditions Rouergue Jeunesse – service de presse)
Un roman qui parle d’une fille aux yeux rouges et de personnes qui la poursuivent. Publié dans une maison d’édition dont j’aime quasiment à 100% tous les romans. La couverture est sublime, signée Barbarian Factory et ce qu’en dit l’autrice sur le site de l’éditeur m’interpelle, notamment au sujet du deuil. Hâte de voir ça !

Sous catégorie 4 : A window to the past | sorcière, sorcier, magie, SFFF
Sandremonde de Jean-Luc Deparis (éditions Actes Sud)
Tout simplement pour découvrir l’imaginaire des éditions Actes Sud que je n’ai encore jamais eu l’occasion de lire.

Automne des enchanteresses

Sous catégorie 1 : Les rêves d’Aurore | LGBTQI+, militantisme
De sang et de rage de Tomi Adeyemi (éditions Nathan)
Un roman que je veux lire depuis sa sortie et que je ressors également à de nombreuses occasions. On y parle d’un peuple opprimé auquel on a volé la magie et qui veut se révolter, porté par une héroïne de couleur et écrit par une femme de couleur également. J’aime beaucoup la littérature africaine et afro-américaine dans l’imaginaire donc j’ai hâte de le lire !

Le Prieuré de l’Oranger de Shannon Messenger (éditions De Saxus)
Les éditions De Saxus publient des romans souvent extrêmement de demandés et répondent donc à un lectorat très large. Cet énorme roman parle de reinaume et y figureraient des couples lesbiens mais je n’en sais pas plus pour son côté « LGBTQI ».
N’hésitez pas à m’envoyer des exemples de titres présentant des personnages LGBTQI dans des romans, mangas, imaginaire, pas imaginaire, bandes dessinées, je suis très curieuse.

Sous catégorie 2 : Sarah Bernhardt, monstre sacré | dramaturgie, théâtre, art
Les oiseaux ne se retournent pas de Nadia Nakhlé (éditions Delcourt / Mirages)
Une bande dessinée / un ouvrage graphique découvert grâce aux recommandations de L’ivresse des Bulles sur instagram. Je l’ai choisi pour cette catégorie parce qu’il est graphiquement très travaillé, et donc très artistique, il raconte l’histoire d’un exil.
J’aurais aimé lire une pièce de théâtre pour cette catégorie mais je n’en avais pas chez moi.

Sous catégorie 3 : Les écailles de Mélusine | féminisme, transformation, métamorphose 
La Dictatrice de Diane Ducret (éditions Flammarion)
Un roman dont le titre parle de lui même. Et si le monde était dirigé par des femmes ? Serait-il meilleur ? L’autrice explore le féminisme, ses dérives et le pouvoir de la dystopie pour dire le monde.

Je suis une viking de Andrew David McDonald (éditions NiL)
Un roman que j’ai très peu vu passer mais qui m’avait interpellée par sa couverture. On va y retrouver une femme, fille d’alcoolique, dont la vie tourne autour des vikings mais dont la vie va basculer quand elle va être obligée de « prendre les choses en main ». Ça a l’air étonnament frais et j’espère que ce sera un beau portrait de femme.

Touche-moi de Susie Morgenstern (éditions Thierry Magnier, coll. L’Ardeur)
Un roman abordant le désir sexuel et les corps en mutation. Cette collection s’intéresse notamment au désir, mais pas que, et promet de beaux textes dans l’air du temps, et nécessaires.

Sous catégorie 4 : Nausicäa et la vallée du vent | nature, post-apocalyptique, nature writing, écologie
L’épouse de Bois de Terri Windling (éditions Les Moutons Electriques)

Sauvage de Jamey Bradburry (éditions Gallmeister)
Deux romans choisis pour leur rapport à la nature sans forcément parler de nature ou d’écologie à proprement parlé. Le premier ressort également régulièrement à travers mes pile à lire sans que je ne prenne le temps de le lire. Le dernier, se déroulant dans le froid de l’hiver et de la neige pourra sans doute trouver sa place en novembre.

Bilan

Un total de 24 romans, deux bandes dessinées, deux mangas et un recueil de poésie. Je n’ose même pas compter le nombre de pages avec des ouvrages comme Les AutodafeursLe Prieuré de l’Oranger et Sandremonde qui doivent déjà à eux seuls monter le compte à plus de 2000 pages (2502 hein mais on va pas chipoter). En tout cas cette PAL est très belle avec que des ouvrages qui me font diablement envie. Priorité à ceux qui traînent dans ma PAL depuis trop longtemps mais feuilleter Le temps des mitaines m’a donné envie de m’y plonger de suite…

.
.
En vrai ça fait 11 215 pages pour les romans ^^

3 commentaires sur “Pumpkin Autumn Challenge 2020

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :