Einstein, le sexe et moi d’Olivier Liron

Encore un 68 premières fois qui m'attendait patiemment. Je dois retarder tout le monde avec mon rythme de lecture beaucoup plus lent ces temps-ci. Et à l'heure où je vous écris cette chronique j'ai une migraine carabinée, je vais résister à l'envie de fermer cet écran pour vous et puis pour ce roman dont j'ai... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑