L’Empire d’Écume : la fille aux éclats d’os d’Andrea Stewart

Ce premier volume d’une trilogie qui s’annonce sensationnelle, publié aux éditions Bragelonne dans leur collection Big Bang a fait l’objet d’une campagne de précommande et d’un format relié. Je remercie grandement l’attachée de presse d’avoir bien voulu me l’envoyer dans sa version brochée car le roman se dévore avec grand plaisir !

Mon résumé

Lin est la fille de l’Empereur. Pourtant personne ne sait rien d’elle, et elle non plus alors qu’elle se débat pour retrouver le fil de sa mémoire perdue. Grâce à elle, pense t-elle, elle pourra regagner les faveurs de son père et doubler Bayan dans la course au trône qu’ils se sont lancés. L’un comme l’autre tente de découvrir les secrets de la magie d’os qui leur permettront de succéder dignement à l’empereur et protéger le peuple des Allangas, ces êtres ancestraux dont le retour a été annoncé.

Sur Nephilanu, Phallue, la fille du gouverneur, tente de démêler ses sentiments et ses nombreuses disputes avec sa petite amie Ranami. Bien décidée à conquérir le cœur de cette dernière, elle n’hésitera pas à la suivre dans ses revendications quitte à y laisser quelques plumes. Mais que peut le pouvoir face à l’amour ?

Quelque part sur la Mer Sans Fin, lorsqu’il ne tente pas d’échapper au gang local, Jovis s’occupe, entre autre, de contrebande. Son destin change radicalement sa course alors qu’il voit couler sous ses yeux une île entière et qu’un pouvoir étrange grandit en lui. Ces événements auraient-ils un lien avec l’étrange créature qu’il a repêchée et surnommée Mephi ?

Aux confins de l’Empire, Sable, elle, tente de se réapproprier sa mémoire vacillante. Quelles sont ces visions qui l’assaillent ? Des souvenirs, des rêves, la folie toute proche ? Pourquoi est-elle à ce point persuadée qu’elle ne vient pas d’ici comme aucun de ses compagnons ? Et pourquoi est-elle incapable de vouloir du mal à ses oppresseurs ?

Chacun et chacune aux quatre coins de l’Empire vont mener leur propre bataille, mais alors que la révolution frappe aux portes du palais impérial, ils devront faire un choix.

Mon avis

J’ai adoré ce premier volume ! Sortant d’une lecture assez lente, celui-ci m’a fait l’effet d’une bouffée d’air frais. Ses chapitres courts, la succession de ses personnages en font un roman au rythme endiablé dont on tourne les pages avec frénésie…et délectation. Bien sûr le fait que ce soit un page turner n’en fait pas, en soi, un roman excellent mais cela y contribue grandement, d’autant plus quand le reste est aussi bien travaillé et mis en scène.

Nous suivons donc quatre personnages de près, aux quatre coins de l’Empire. Tous ont des objectifs radicalement différents et ils poursuivent leur route semée d’embûches en se croisant de temps en temps. Si Lin semble être le personnage ayant le plus de place, Jovis prend peu à peu de l’espace alors qu’il intervient auprès de Phallue, poursuit sans le savoir les ravisseurs de Sable et rencontre sur le tard la fille de celui qui a mis sa tête à prix. Je l’ai beaucoup aimé surtout dans ses relations avec les autres. Je trouve que c’est un personnage masculin vraiment profond, entier, parfois égoïste ou colérique mais aussi tendre et affectueux…et avec Mephi ❤ Comment vous dire qu’ils forment un duo hyper cute ?

Lin quant à elle m’a été plus antipathique au départ, alors qu’elle poursuit les clés de son père et jalouse Bayan qui évolue plus proche de lui. Mais elle a une sacré évolution au fur et à mesure qu’elle se frotte au peuple de l’Empire, s’attache à la famille du forgeron qui l’aide à contre coeur, et déterre les secrets sombres de l’Empereur Shuyen. La magie qu’elle va peu à peu apprendre à maîtriser était en plus hyper originale capable de créer des chimères improbables. Les passages avec elle sont à la fois sombres et très addictifs alors que la jeune femme recouvre des pièces de sa mémoire. On a envie de lire la suite juste pour savoir ce qu’il en est, comprendre ce qui lui est arrivé et pourquoi. De plus beaucoup d’événements se cristallisent autour d’elle et de son père alors que la révolte gronde un peu partout et que le peuple se rebelle.

Phallue et Sable sont celles qui m’ont laissée le plus indifférente mais je suis certaine qu’elles auront une évolution spectaculaire dans les prochains tomes et je pense que celui-ci ne faisait que les introduire pour un destin plus grand puisque l’on quitte Sable de façon assez étonnante et presque un poil effrayante d’ailleurs.

Les révélations se font au compte goutte et on va de surprise en stupeur, de dégoût en admiration. Des questions restent tout à fait entière à la fin du roman, tandis que d’autres restent en suspens. Les mystères s’élucident et d’autres se découvrent. J’en ai deviné beaucoup sur Lin, sur Sable, et j’ai quelques doutes sur Jovis que je ne vous partagerai pas :p

En résumé

L’écriture est fluide, les aventures trépidantes, les personnages attachants (Mephiiiii), à n’en point douter La fille aux éclats d’os est un premier volume exaltant. Jouant sur des schémas classiques, une magie originale, des relations modernes, Andrea Stewart nous entraîne avec brio dans sa trilogie qui s’annonce aussi violente que mystérieuse, avec juste ce qu’il faut de profondeur pour la rendre poignante. Très hâte de savoir la suite !

Un commentaire sur “L’Empire d’Écume : la fille aux éclats d’os d’Andrea Stewart

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :