Le Mois de la Fantasy #2020

Le Mois de la fantasy revient ! Et comme chaque année j’ai patienté tout le mois d’avril pour lire les romans de fantasy que j’avais dans ma PAL. Ce challenge, j’y participe depuis le début et je l’adore ! Au même titre que Le Pumpkin Autumn Challenge c’est un challenge qui fait beaucoup appel à l’imaginaire et c’est mon genre de prédilection. Etant donné que je lis beaucoup de romans ado / jeunesse qui ne sont pas forcément en rapport avec ce genre (que j’aime d’amour aussi là n’est pas la question) ça me permet pendant un mois de vous bassiner les oreilles sans vergogne 😉

Cette année Pikiti a opté pour des thèmes typiquement tolkiens, et ça m’a carrément donné envie de revoir les films. Peut-être que je me ferai un marathon… Pour aller voir sa vidéo c’est par ici : Pikiti Bouquine Youtube.

Et tant que je suis encore dans le blabla, vous pouvez retrouver mes articles précédents ici :
– Un article sur les différences entre fantasy, fantastique, SF, etc.
– Un article avec quelques recommandations et mal PAL de 2018 (deux romans se sont d’ailleurs -re-glissés dans celle de 2020)
– Ma PAL de 2017
– MA PAL de 2019

Petit rappel des règles : pendant un mois on doit lire des romans de fantasy (acception anglosaxone qui couvre aussi par exemple l’urban fantasy) rentrant dans différentes catégories. Certains romans peuvent rentrer dans différentes catégories ce qui peut aider à réduire le nombre de titre à lire ;). Pas de gagnants, juste un mois où l’on va partager nos lectures, nos PAL, nos avis, notamment sur le groupe facebook consacré. Voici quelques blogs où piocher d’excellentes lectures : Ombres Bones, Blog O Livre, Life is a real book, etc.

Allez, rentrons dans le vif du sujet : la PAL. Pour chaque thématique je vais tenter de vous trouver des romans que j’ai lus et qui pourraient rentrer dans cette catégorie 🙂

Pile à lire Le Mois de la Fantasy

1) LA FUREUR DE SMOG : CRÉATURES FANTASTIQUES
Le Voyage du basilic de Marie Brennan

A chaque fois que je dois lire un roman avec des créatures fantastiques, je pense automatiquement aux dragons. Et il faut dire que le titre de la thématique donne automatiquement envie 😉 La tétralogie de Marie Brennan est centrée autour des dragons et de son personnage principal Isabelle Trent qui est une scientifique. Intéressée par ces créatures, elle part à leur recherche et en dresse des portraits saisissants de réalisme. Les romans publiés chez L’Atalante sont aussi agrémentés de dessin proche de la gravure qui donne encore plus de profondeur au récit.

Résumé du tome 1 :

« Soyez avertis, cher lecteur : les volumes de cette série contiendront des montagnes gelées, des marais fétides, des étrangers hostiles, des compatriotes hostiles et à l’occasion des membres de ma famille hostiles, de mauvaises décisions, des mésaventures géographiques, des maladies dépourvues d’attrait romantique et une abondance de boue. Vous poursuivrez votre lecture à vos risques et périls. »

Les mémoires de lady Trent, mises en scène par Marie Brennan, racontent la vie et les recherches d’Isabelle Trent, naturaliste mondialement connue et désormais vieille dame, dont l’esprit et le style empreints d’humour s’avèrent sans pitié pour les imbéciles. Dans ce premier volume, Isabelle, petite fille puis jeune femme, brave les conventions de sa classe et de son temps pour satisfaire sa curiosité scientifique et accompagner son mari lors d’une expédition à la recherche des dragons de Vystranie…

Un livre de facture raffinée, qui s’adresse aux amateurs d’époque victorienne, de fantasy, et n’est pas sans rappeler le travail baigné de naturalisme et d’imaginaire de Pierre Dubois dans La grande encyclopédie des fées.

Chronique du tome 1 : Une histoire naturelle des dragons de Marie Brennan

Autres roman lus et chroniqués avec des créatures fantastiques :
Silver Batal et le dragon d’eau de K.D. Halbrook (jeunesse / dragon / aventure / désert)
La Guerrière Fantôme de Lise Syven (tigre / chevaux / dragon / héroic fantasy / guerre)
Cuits à point de Elodie Serrano (fantasy victorienne / enquête / paranormal)

 

2) DAME ARWEN : UNE AUTRICE / UNE HEROÏNE
Reine de Cendre de Erika Johansen

J’ai ce premier volume depuis longtemps mais je pense qu’il colle parfaitement à cette catégorie. C’est l’histoire d’une femme qui va s’affranchir de ses limites et reconquérir son trône. Une femme badass écrite par une autrice. Pile poil ce qu’il faut !

Résumé :

Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde l’escorte de son repaire à la capitale, où elle doit reconquérir la place qui lui revient de droit. Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable de gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente. Long périple semé d’embûches, plein de bruit et de fureur, de trahisons et de combats… Pour Kelsea, l’épreuve ne fait que commencer.

La Rose de Djam : L’Appel des Quarante de Sandrine Alexie

Là aussi une héroïne qu’il ne faudrait pas embêter et dont le destin va être grandiose. On est plutôt dans de la fantasy historique mais comme je ne connais absolument pas le contexte (en 1186 de l’ère chrétienne du côté de Jérusalem…) du roman je pense que ça va être purement de la fantasy pour moi ^^’

Résumé :

« Imagine que tu retrouves la coupe ? Une fois la Rose de Djam en ta possession, serais-tu tentée d’en user ?
– Euh… Tu veux dire pour voir dedans ?
– Évidemment ! Pas pour y boire un cru syrien ! »
Elle eut soudain l’impression que quarante esprits la sondaient.
Yokhannân insista :
« Hé bien ! Si tu pouvais accéder à tous les secrets de l’univers, d’un seul coup d’œil, n’y succomberais-tu pas ?
– Je ne crois pas, dit Sibylle, en rejetant une mèche de son front et en lui rendant son regard. Je ne suis pas certaine qu’ils soient tous agréables à regarder. »

L’histoire de la Rose de Djam, ou comment la coupe qui détenait tous les secrets de l’univers fut perdue et retrouvée, est un volet de la longue histoire des Quarante, lequel commença dans un château syrien tenu par des seigneurs normands, où vivait la plus improbable des créatures terrestres qu’on pouvait charger de cette mission : Sibylle de Terra Nuova.
Une fresque historique qui mêle à foison cultures, langues et religions. Un roman jubilatoire.

Autres romans lus et chroniqués avec une héroïne badass :
Kushiel de Jacqueline Carey (heroic fantasy / pouvoir / espionnage / sexe / aventure)
La Couleur du Mensonge de Erin Beaty (heroic fantasy / amour / espionnage)
Les Faucons de Raverra de Mélissa Caruso (heroic fantasy / espionnage / trahison / diplomatie / sorcellerie)

Non chroniquésLes Bannits et les Proscrits de James Clemens

 

3) TOLKIEN LE ROI DE LA FANTASY : UN INCONTOURNABLE
L’Assassin royal : l’apprenti assassin de Robin Hobb

Des incontournables en fantasy il y en a énormément de Tolkien à Ursula Le Guin en passant par Pratchett et David Eddings ou Feist. Et il y en a beaucoup que je n’ai toujours pas lus ! A commencer par Tolkien dont je trouve l’écriture assez atroce. Mais il y en a bien dont une amie n’arrête pas de me parler et auquel elle voue un véritable culte (Nawal si tu passes par là) : l’Assassin Royal. Et puisque j’ai quasi la saga complète en numérique, autant se lancer tout en étant sûr de pas se ruiner !

Résumé :

Au château de Castelcerf le roi Subtil Loinvoyant règne sur les Six Duchés ; il est aidé dans sa lourde tâche par son fils Chevalerie qui, comme son père et tous les nobles du royaume, porte le nom de la qualité que ses parents espéraient le voir développer. Ainsi le frère du Roi-servant s’appelle-t-il Vérité et leur demi-frère, né d’un second lit, Royal. Suite à une aventure restée inconnue de tous, Chevalerie donne à la lignée un nouveau descendant : un bâtard, dont la simple existence va bouleverser le fragile équilibre qu’avait établi le roi pour contrôler ses turbulents fils. Ce héros malgré lui, nommé Fitz, voit son avenir s’assombrir au fil du temps. Alors que les autres enfants ont déjà leur place à la cour et dans ses intrigues, lui devra la mériter et servir la couronne en devenant ce que personne ne voulait être : l’Assassin royal. Au service de son roi, il apprendra les poisons, le meurtre et la trahison…

Autres romans lus incontournables (et géniaux) : 
La trilogie de l’Empire de Raymond E. Feist et Janny Wurst (empire / magie / trahison / espionnage / politique)
Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss (magie / fantasy / créatures / conte / poésie)
Le Hobbit de Tolkien (le seul qui me paraît vraiment abordable)
Les Annales du disque monde de Terry Pratchett

 

4) LA COMMUNAUTÉ DE L’ANNEAU : UNE LECTURE COMMUNE
Druide de Olivier Peru ou Le Sorceleur de Andrzej Sapkowski

Bon là, impossible de décider face à la communauté de l’anneau (alias la communauté du challenge Le Mois de la Fantasy). Pour ma part je préférerai tout de même que ça tombe sur Druide. D’une part parce qu’il s’agit d’un auteur que j’aimerais beaucoup découvrir mais aussi parce qu’il s’agit d’une one shot et pas d’un début de saga…

Je n’ai pas de romans adapté en film / série pour le point 5/ mais si jamais on tombe sur Le Sorceleur pour la lecture commune ça réglera le problème ^^

 

6) DU HOBBIT AU SEIGNEUR DES ANNEAUX : UNE SAGA 
Le Royaume de Pierre d’Angle tome 3 : Les Adieux de Pascale Quiviger

 

Résumé du tome 1 : 

Après deux années à sillonner les mers avec son équipage, le prince Thibault décide enfin de rentrer chez lui. Là-bas, sur son île natale, son père l’attend et compte sur lui pour régner sur le royaume de Pierre d’Angle après sa mort. Mais en chemin, une rencontre va bouleverser l’existence du Prince : un passager clandestin, Ema, une esclave en fuite. Ensemble, ils vont devoir faire face aux dangers qui guettent Pierre d’Angle. Premier tome d’une saga, Le royaume de Pierre d’Angle est un voyage bouleversant au coeur d’une histoire : celle d’une île, de son peuple et de leurs secrets.

Chronique du tome 1Le Royaume de Pierre d’Angle tome 1 : L’Art du naufrage

Les sagas que j’affectionne : 
Anita Blake, chasseuse de vampires de Laurell K. Hamilton (urban fantasy / vampires / loups garous / bit lit / sexe)
Kushiel de Jacqueline Carey
L’Archipel des Numinées de Charlotte Bousquet (dark fantasy / pouvoir / mort / sang)
Oraisons de Samantha Bailly (magie / pouvoir / espionnage / politique)
L’Âge des cinq de Trudi Canavan (magie / sorcellerie / pouvoirs)
> La trilogie des joyaux / La trilogie des périls / Le chant de la Belgariade / Le chant de la Mallorée de David Eddings (heroic fantasy / héros / dieux)
> Le Faiseur de rêve de Laini Taylor (heroic fantasy / rêve / magie / dieux / amour)
> etc.

 

7) UNE BALLADE DANS LE MORDOR : UN LIVRE QUI TE FAIT PEUR
Vif Argent de Stan Nicholls

Si je n’avais pas mis une autre relique de ma PAL pour le point 9/ j’aurais très bien pu mettre cette intégrale. Mais je pense que ce roman est parfait dans cette catégorie. Pourquoi ? Ben parce que j’ai jamais réussi à m’y mettre. Depuis 2017 qu’il apparaît dans mes challenge Mois de la Fantasy, je ne l’ai toujours pas lu…

Résumé :

Reeth Caldason est un berserker, et le dernier survivant d’une tribu de guerriers massacrée.
Sujet à des crises de rage aveugle, il est forcé d’errer à travers le monde, avide de vengeance pour son peuple et d’un remède pour la malédiction magique qui l’afflige. Or, au pays de Bhealfa, la magie détermine l’ordre social. Chaque classe bénéficie de magies de différentes qualités : de maigres charmes pour les indigents et d’exorbitants sortilèges pour les riches ; le pouvoir despotique se réservant les plus puissants pour contrôler la population.
Alors que la quête du remède au mal qui le frappe est jusqu’ici restée vaine, Reeth fait la rencontre de Kutch, un jeune apprenti sorcier, qui lui rend une lueur d’espoir. Ensemble, ils partent à la recherche d’une mystérieuse société secrète, sans se douter qu’ils vont être impliqués dans la Résistance contre la tyrannie…

8) GIMLI, LEGOLAS, ARAGORN, FRODON : CHOISIS TON CAMP 
American Fays de Anne Fakhouri et Xavier Dollo

Résumé :

Ce Chicago de 1925 a tout du chaudron prêt à exploser ! Entre les Leprechauns mouillés dans la fabrication de faux billets et les gangs qui s’activent en coulisses pour s’emparer des marchés de l’alcool et des speakeasies, autant dire qu’il y a de l’orage dans l’air. Et tandis qu’Al Capone tente de retrouver son influence sur la ville, voilà que des Drys, farouches partisans de la Prohibition, sont atrocement assassinés.
Scarface devient, aux yeux des autorités, le suspect idéal. Furieux et persuadé que les Fays sont dans le coup, il charge une bande de chasseurs de Fays, les No Ears Four, de débusquer les véritables coupables.
Pour Old Odd et son équipe, les ennuis ne font que commencer. Contraints de plonger dans les entrailles d’une ville corrompue et en proie aux guerres des gangs, les quatre nettoyeurs ont intérêt à se serrer les coudes s’ils veulent survivre à la tempête qui s’annonce. Car, quand la Fayrie est impliquée, mieux vaut ne pas trop traîner dans l’œil du cyclone !

 

Lud-en-Brume de Hope Mirrlees

Un conseil de lecture de la part d’une bénévole quand j’ai travaillé à la librairie de l’imaginaire aux Utopiales il y a de cela deux ou trois ans. La couverture est hyper intrigante et la plume est recommandée par Neil Gaiman. Mais comme d’habitude, je laisse traîner les choses et cette catégorie est l’occasion de le ressortir de ma PAL.

Résumé

Aux frontières de la Faërie, Lud-en-Brume est une cité prospère et paisible du pays de Dorimare. Mais les secrets hérités du royaume voisin ne sauraient rester indéfiniment dans l’ombre. Les fruits féeriques, drogue nocive et bannie de la société luddite, circulent dans la région. Ranulph semble en être victime, et son père, le Maire Nathaniel Chantecler, qui faisait jusqu’à maintenant régner la Loi d’une poigne molle et tranquille, se doit bientôt de faire l’impensable pour sauver son fils et sa cité. Mais heureusement pour Lud-en-Brume, Nathaniel est doté d’un esprit des plus pragmatiques… et d’une tête dans la lune !

Écrit d’une plume ironique, dans un style riche et coloré, Lud-en-Brume est un chef-d’œuvre inclassable de l’imaginaire.

Autres romans avec le petit peuple (oui je suis très petit peuple pour ma part)
Jivana de Nadia Coste (fée / magie / voyage / quête)
L’Envolée des Enges de Nadia Coste (fée / autres créatures / guerre / vengeance)
> La dernière geste, premier chant : Dans l’ombre de Paris de Morgan of Glencoe (fées / pouvoir / Japon / Paris)

 

9) OH ! GANDALF : UNE RELIQUE DE TA PAL
Le dernier rayon du soleil de Guy Gavriel Kay

Je ne me souviens même plus quand je l’ai acheté pour tout vous dire. Ce devait être un roman d’occasion et je m’étais contentée de lire « fantasy » et « Guy Gavriel Kay ». Voilà, fin de l’histoire de la relique. On serait je pense sur de la fantasy historique puisque c’est le genre favoris de l’auteur mais encore je n’en suis même pas sûre ^^

Résumé :

Quelque part au nord, dans des contrées sauvages au climat extrême, trois civilisations sont parvenues à un tournant de leur histoire.
A bord de leurs vaisseaux-dragons, les Erlings mènent des raids sanguinaires contre les Anglcyns, contraints de s’allier avec leurs ennemis de toujours, les Cyngaëls, pour repousser les envahisseurs. Mais le vent du changement souffle sur ces terres hostiles où rien ne pousse. Thorkell le Rouge, Aëldred et Alun, les chefs de ces trois peuples que tout oppose, vont bientôt réaliser que leur survie dépend les uns des autres, tant leurs destins sont désormais étroitement liés.
Malgré la présence bienveillante des fées de l’entremonde, est-on arrivé au dernier rayon du soleil ?

 

10) UN ANNEAU POUR LES GOUVERNER TOUS : UN ROMAN AVEC DES ARTEFACTS 
Les Faucons de Raverra tome 3 : L’Empire Libéré de Melissa Caruso

Dans Les Faucons de Raverra il n’est pas réellement question d’artefacts. Mais plutôt d’un genre de « bracelet » reliant le faucon à son sorcier. De faire il s’agit presque d’un anneau et il est aussi question de « gouvernance », le royaume ayant le plus de couple faucon / sorcier, étant le plus à même d’écraser son voisin. Donc je pense que ça colle à la catégorie et de toute façon…je n’ai rien d’autre ^^

Résumé du tome 1 : 

La magie est peu fréquente dans l’Empire raverrain, et ceux qui naissent avec ce pouvoir sont étroitement contrôlés : repérés dès l’enfance, ils se retrouvent enrôlés de force dans le régiment des Faucons.
Zaira a évité ce sort ; elle a grandi dans les rues en volant pour survivre et en dissimulant sa nature. Mais elle cache une magie rare et dangereuse, une magie qui pourrait menacer l’Empire tout entier.

Amalia Cornaro n’était pas destinée à devenir Fauconnière. Héritière d’une puissante famille, érudite, elle vit dans le monde dangereux des machinations politiques. Mais le sort va réunir l’héritière et la sorcière en une alliance improbable. Alors que la menace de la guerre se profile, il pourrait suffire d’une étincelle pour transformer leur cité en un brasier incandescent…

Chronique du tome 1 : Les Faucons de Raverra : La sorcière captive de Mélissa Caruso

 

11) GALADRIEL L’ELFE AUX IMMENSES POUVOIR : MAGIE OU SORCELLERIE
Déliusune chanson d’été de Sabrina Calvo

Pour celui-ci je ne suis sûre de rien. Je veux le lire parce que j’en retarde la lecture depuis un moment alors que j’aimerais beaucoup découvrir la plume de Sabrina. L’autrice est très sensible et très touchante en rencontre et je crois que j’ai peur d’être déçue. Preuve en est, j’ai deux romans à elle dans ma PAL. Finalement il aurait aussi pu convenir pour « le roman qui te fait peur » ^^ On mentionne de la magie dans le résumé… donc on verra bien. Sinon j’ai d’autres romans qui peuvent de toute évidence rentrer dans cette catégorie 🙂

Résumé : 

XIXe siècle. Un poète assassin sème la terreur autour du monde, ses victimes sacrifiées au cours d’horribles rituels floraux. Sur ses traces, Bertrand Lacejambe, un botaniste excentrique et son fidèle Fenby, elficologue amateur. Aux portes de la folie et de la magie, ils vont devoir braver les dangers de Féerie pour dévoiler la terrible menace qui pèse sur nos rêves.

Délius, une chanson d’été nous plonge dans une fantasy victorienne étourdissante, au coeur d’une enquête où l’effroyable se mêle à l’enchantement.

Les romans lus avec de la magie : ben..quasiment tous en fait ^^
La Trilogie du Magicien Noir / Chroniques du Magicien Noir / L’Âge des Cinq de Trudi Canavan
Les Faucons de Raverra de Mélissa Caruso
Les Bannits et les Proscrits de James Clemens
> A Darker Shade of Magic de Victoria E. Schwab 
> L’Atelier des sorciers
de Kamome Shirahama (mangas)
Akata Witch de Nnedi Okorafor (afro-fantasy)
> Chroniques des Cinq Trônes de Anthelme Hauchecorne

 

12) LE CHANT DE PIPPIN : UN LIVRE AVEC DE LA MUSIQUE 
La Musique du Silence de Patrick Rothfuss

La Musique du Silence est un equel de la saga Le Nom du Vent jamais terminée à ce jour mais qui est une des sagas de fantasy avec la plume la plus remarquable que j’ai jamais lu. Tout est imprégné de poésie et l’auteur fait une véritable ode aux mots, aux noms et aux sons. Il n’y a à priori pas de véritable « musique » dans ce roman, du moins je ne pense pas. Mais je veux me le procurer depuis un paquet de temps et cette catégorie est une bonne excuse ^^
Résumé : 

Rares sont ceux qui connaissent l’existence du Sous-Monde, une toile brisée d’anciennes galeries et de pièces laissées à l’abandon qui s’étend dans les profondeurs de l’Université. Protégée par ce labyrinthe sinueux, confortablement installée au coeur même de ces lieux désolés, vit une étrange jeune femme. Le silence et les ténèbres semblent être ses seuls compagnons sur le chemin qu’elle se fraie dans cet univers souterrain. À moins qu’elle ne perçoive autre chose. Comme une complainte des oubliés, mêlant douceur et amertume à son existence… Son nom est Auri. Et sa vie est peuplée de mystères.

Parmi les nombreuses rencontres de Kvothe, la plus attachante est sans nul doute celle d’Auri. Cette jeune femme, au caractère à la fois sauvage, enfantin et précieux, reste voilée de mystère. Le regard qu’elle porte sur le monde semble percevoir bien plus que celui du commun des mortels. Bientôt elle reverra Kvothe et il faudra lui offrir un présent. Il est temps de se mettre en quête. Laissez-vous entraîner dans le Sous-Monde et découvrez l’univers du personnage le plus touchant du Nom du vent.

Et vous alors ?

Participez-vous à ce challenge ? Quelles sont vos sagas incontournables ? Les romans de fantasy que vous adorez et dont vous avez désespérément envie de parler ? La fantasy est mon univers depuis que je suis enfant, depuis que mon père m’a laissé accéder aux romans de David Eddings et que j’ai pioché ceux de Bottero et Anne Robillard à la bibliothèque municipale. Et vous ? Quand est-ce que ce genre est rentré dans vos vies ? Avec quel roman ? Bref je suis curieuse 😉 N’hésitez pas à mettre un lien vers votre PAL en commentaires que je vienne jeter un coup d’œil ! ❤

10 commentaires sur “Le Mois de la Fantasy #2020

Ajouter un commentaire

  1. Coucou !
    J’avais entendu parler de ce mois de la fantasy, mais j’en prends réellement connaissance grâce à ton blog ! Je suis allée voir la vidéo YT du coup, c’est un challenge très intéressant ^-^

    Ta PAL pour de challenge est très chouette aussi, j’espère notamment que « L’Assassin Royal » te plaira. Et j’ai aussi hâte de connaître ton avis pour « La Musique du Silence » (je viens de terminer la partie 2 de « La Peur du Sage », dommage, j’aurais aimé l’inclure dans le challenge ! 😅) et « Le Royaume de Pierre d’Angle », où j’ai eu un avis mitigé.
    Je vais essayer de participer je pense, mais je sais déjà que j’arriverai pas à lire 12 romans ! 🤣 (surtout quand on voit que les romans de fantasy font rarement moins de 400p.)

    Courage pour le challenge et bonnes lectures 😉

    J'aime

    1. Je suis contente de te le faire découvrir ❤
      La Musique du Silence fait partie de mes achats post-confinement mais je ne sais pas encore si je pourrais le faire ce mois-ci..
      Oh ne t'en fais pas je ne pense pas que je pourrais m'enfiler 12 romans ce mois-ci…surtout quand je viens d'en lire à peine 2 en 11 jours de mai. Mais j'aime me plonger à coeur perdu dans ces univers et me dire que beaucoup de gens font pareil ^^

      Merci à toi et bonnes lectures aussi ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Je n’avais jamais lu de Fantasy et j’ai débuté avec « Luméa » de Pierrick Houbart (en fait, j’avais lu son premier roman SF « Les cerises au printemps » et comme j’avais adoré, j’ai lu son 2ème roman, donc, de Fantasy. Et j’ai tellement aimé que depuis, j’ai lu « La quête du temps de Lise Barrow (bien aussi, mais qui finit brusquement et obligée d’attendre le tome 2). Bref, « LUméa »,est une longue épopée, bien écrite, avec de belles descriptions, des personnages qu’on suit avec beaucoup d’intérêt, des situations variées.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :