Le Royaume de Pierre d’angle tome 2 de Pascale Quiviger

Souvenez-vous. Le premier tome avait la beauté des mers et des océans avec sa couverture toute de bleu vêtue. Le génialissime Patrick Connan a encore frappé avec ce vert électrique et dont chaque petit détail s’inscrit à la perfection dans l’histoire. Le premier avait été un coup de cœur, le second s’en approche dangereusement. #withoutspoil

Mon résumé

Le Royaume de Pierre d’ Angle est plongé dans la glace. Gelé. Les bateaux n’atteignent plus le rivage. La nourriture s’amenuise à mesure que l’hiver s’installe, menaçant. Une épidémie se déclare, la Forêt semble avoir craché ses créatures et l’ombre s’étend dans les yeux d’Ema. Thibault, quant à lui, se débat dans sa folie douce, en proie à des cauchemars qui l’épuisent. Seuls quelques uns semblent être épargnés par la glace au dehors. Pourtant, de grands bouleversements s’annoncent et les vérités éclateront au grand jour.

Mon avis

Un second tome qui se lit comme du petit lait, s’avale comme du chocolat, se dévore comme un bon petit plat maison. Vraiment. J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver nos personnages de l’Isabelle, désormais sur la terre ferme. Notre couple Thibault / Ema s’efface légèrement au profit d’autres personnages secondaires. Et c’est vraiment la force exceptionnelle de cette saga et qui j’espère se poursuivre dans les deux prochaines parutions. Tous les personnages ont leur propre trame narrative, leur propre caractère, envies, idées ce qui conduit à une fresque absolument remarquable, vivante et riche.

« – Écoute-moi Lucas : on fait ce qu’on peut, avec nos enfants. On veut leur bien, mais des fois on se trompe de bonheur »

Ce deuxième volume a cependant quelque chose de plus statique, lent et effacé que le premier, comme si la glace qui emprisonne le Royaume avait aussi gelé sa trame. Ainsi, même si on ne voit pas les pages défiler et que le roman est riche en événements, on sent monter une certaine tension dramatique qui rend tout beaucoup plus excitant : d’un accouchement à un tremblement de terre, d’une épidémie aux amourettes des marins de l’Isabelle, tout paraît plus significatif et on ne sait plus sur quel pied danser. Si on regrette un peu le temps passé sur l’Isabelle ou les préoccupations presque politiques du premier volume, on comprend vite que ce second tome est une excellente transition vers un volume plus conséquent, dense et riche en aventures.

Le personnage de Sidra m’apparaît de plus en plus complexe… et de plus en plus intéressant, intrigant. Elle éveille ma curiosité parce que c’est quasiment le seul personnage à être ni mauvais, ni bon, comme en dehors du temps, poursuivant un but connu d’elle seule. Un peu comme si elle avait connaissance du destin et influait sur le cours des choses. Bien que l’on sent toujours une certaine forme de noirceur, on s’aperçoit de bon nombres d’actions plus bienveillantes… A savoir si la bienveillance est sa motivation, ça… c’est une autre histoire !

Pour rebondir là dessus, la plupart des personnages sont donc assez manichéens mais cela ne me dérange absolument pas tant la trame est complexe et les relations bien amenées. La plume y tient également un grand rôle ainsi que le ton employé par l’autrice qui oscille entre humour et tension, poésie et fluidité, le tout sous une forme soutenue. Quelques effets d’annonce se sont fait sentir mais beaucoup moins que dans le premier ce qui fut très appréciable.

En clair, chaque point qui aurait pu être négatif (un peu moins de Thibault et Ema, un peu plus de lenteur, un peu moins de magie) s’avère être un point fort, qui sert à merveille cette saga qui s’annonce extraordinaire. (Au secours, l’autrice me contamine, je me mets aussi aux effets d’annonce !)

En résumé

Ce second tome, bien que plus lent et statique, s’avère être riche en bouleversements, révélations et tensions dramatiques. On s’attache un peu plus à d’autres personnages tandis que d’autres nous intriguent ce qui étoffe la saga d’une fresque mouvante extraordinaire. Un roman qui se dévore comme une tablette de chocolat (avec envie, application et un peu de gloutonnerie) et qui nous offre un nouveau voyage à travers le Royaume de Pierre d’Angle.

Un commentaire sur “Le Royaume de Pierre d’angle tome 2 de Pascale Quiviger

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :