13 reasons why : une série qui m’a profondément chamboulée

Je viens de finir 13 reasons why, l’adaptation du roman de Jay Asher. Cette série n’est pas comme les autres : elle m’a complètement retournée.

Résumé

Hanna est une adolescente qui s’est suicidée laissant sa famille et ses amis derrière elle, mais aussi une boîte contenant 13 enregistrements expliquant son geste. 12 personnes sont ciblées (une personne revient deux fois). Elle leur rappelle ce qu’elles lui ont fait, par méchanceté, ignorance, provocation, naïveté. 13 raisons qui expliquent son geste. 13 secrets.
Elle laisse des instructions et donne la boîte à la première personne qui doit lire les 13 cassettes et la faire passer à la personne de la cassette n°2.
Lorsque nous arrivons dans l’histoire c’est Clay Jensen, un jeune lycéen sans histoire qui reçoit cette boîte entre les mains. Au fur et à mesure, à la lecture de ces cassettes, nous revivons les derniers jours d’Hanna Becker.

Mon avis

Je ne parlerai ici ni des acteurs (qui sont excellents), ni du scénario (qui est super), ni de l’adaptation de ce roman (qui est fidèle). Je pense que ce n’était pas le propos de la série et je ne pense même pas que quelqu’un puisse ne pas aimer, on peut ne pas s’identifier peut-être.
Dans tous les cas, ceux qui voulaient avoir un point de vue pragmatique peuvent dors et déjà changer de site ! 😉
SPOILER : Je vais parler de ce que la série m’a fait ressentir et de mes réflexions autour de cela. Ma chronique s’éloigne donc assez fortement de mes chroniques habituelles. Mais c’est mon blog n’est ce pas ? J’écris ce que je veux ! (vous ne le voyez pas mais là je tire la langue…).
Reprenons notre sérieux.

Cette série est bouleversante parce qu’on comprend que l’on a très bien pu être, dans nos années lycées, une de ces 12 personnes mais aussi Hanna. On comprend tous ce que signifie être persécuté. Subir. Courber la tête. Abandonner aussi. On a vu des élèves se faire tabasser dans la cour et on se souvient aussi n’avoir rien fait. Parce que ça fait partie du lycée, c’est normal et on banalise tous ces gestes, les insultes, les choses marquées dans les toilettes. On ne devrait pas je suppose.

Alors oui c’est sûr une fois qu’on est plus âgé, une fois qu’on a passé ce stade là on se permet de juger. Pourquoi ce jeune là a fait ci ? S’il a tabassé un gosse il faut le punir bien sûr…mais ne vaudrait-il pas mieux le comprendre ? Quand on est plus âgé, on oublie. Sauf si on a vécu des trucs horribles. Sauf si on a des secrets.

***

Cette série interroge d’ailleurs. Si une fille meurt, et qu’elle enregistre sur une cassette la chose qui l’a poussée à se suicider, et que c’est toi qui a fait cette chose. Révélerais-tu cette cassette pour que ses parents puissent trouver la paix ? Prendrais-tu tes responsabilités en main ? Ou au contraire, chercherais-tu à tout camoufler…?

***

Alors oui je suis triste qu’Hanna se soit suicidée mais aussi que des jeunes encore aujourd’hui se suicident alors que tout le monde pense que 574 amis sur Facebook devrait signifier quelque chose.
Je suis horrifiée parce qu’il a fallu que j’attende cette série pour me faire ces réflexions là. Ou plutôt pour les écrire.
Je suis en colère parce que…on ne peut rien y faire. Il y aura toujours des abrutis dans ce monde, toujours des filles qui se croiront les plus belles et qui rabaisseront les autres sans doute dû à un complexe ou peut-être des réflexions entendues dans leur enfance, toujours des personnes qui ne feront rien, qui savent que c’est mal mais qui ne feront rien parce qu’ils ont peur ou parce qu’ils sont lâches. L’adolescence est la période la plus difficile au monde. La plus secrète. Je suis sûre qu’il y a des parents qui lisent sans doute ce blog et qui se souviennent que leur enfant était cachottier, secret, qu’il ne disait rien.
La vérité c’est que notre adolescence est à chaque fois unique. On se croit seul au monde.

L’histoire d’Hanna c’est aussi l’histoire d’une de mes amies. Morte il y a déjà quatre ans. Je pense qu’il ne faut pas se dire que ça n’arrivera jamais chez nous. C’est faux. Ça peut arriver n’importe quand. Clay dit quelque chose de très intéressant à la fin de la série, il dit « il faudrait qu’on change nos rapports aux autres. Il faudrait vraiment que ça change ». Être plus attentif.

Ça ne réglera pas tous les problèmes. Mais si, au moins, ça pouvait un peu améliorer le monde, pourquoi se priver ?

Pour conclure

Je pense que c’est une série à voir à tout âge (compris entre l’adolescence et la retraite), elle permet de prendre conscience de beaucoup de choses, encore plus de son comportement vis à vis des autres, de quelle manière telle chose peut être interprétée, de se rendre compte que chacun a sa façon de concevoir sa vérité, mais que chacune d’entre elle est une facette. Tout n’est pas acquis. Mais surtout qu’il faut s’intéresser et ne pas abandonner.

 

Revenons un peu à la série… mais surtout à sa fin

Je n’ai envie de spoiler personne mais la fin est juste dingue. Et si j’ai bien compris ce qui vient de se passer, la deuxième saison promet quelque chose de beaucoup plus sombre et … psychopathe ! On s’éloignera je pense un peu du sujet de la saison 1, qui était le suicide d’Hanna, mais on restera autour des personnages déjà évoqués, sachant bien entendu que c’est l’acte de la jeune lycéenne, ses cassettes et ce que cela a engendré en bien comme en mal qui a tout déclenché.

Pour ceux l’ayant vu qu’avez-vous compris à cette fin ?

2 commentaires sur “13 reasons why : une série qui m’a profondément chamboulée

Ajouter un commentaire

  1. J’avais beaucoup aimé la première saison, qui était très bien. Durant la deuxième saison j’ai aimé le fait d’avoir le point de vue de tous les personnages confrontés à la version d’Hannah. Par contre, la fin m’a laissée un peu…dubitative. Comme si ils voulaient faire une suite et partir sur le mal-être d’un autre personnage, et je trouve cela dommage. Ils auraient du (à mon sens) se contenter d’Hannah, quitte à ne faire qu’une série courte. 🙂

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :