La la land : une merveille pour les yeux et les oreilles !

La La Land vous connaissez ? Aucun doute ! Il a tout raflé, partout, dans toutes les cérémonies, avec pas moins de 14 nominations aux Oscars 2017 (meilleur film, meilleure actrice, meilleure chanson originale etc.) envoyant au rang de pacotille les films en compétition pourtant très intéressants et salués par la critique : Lion que j’avais vu en avant-première lors du Festival International du Film de La Roche-sur-Yon m’avait laissé des larmes aux yeux par sa douceur et sa tendresse ou encore Moonlight qui assure de belles promesses de grandeur d’âme.

Beau, entre le rétro et le moderne, La La Land s’élance aussi sur les pas de la nostalgie si chère à notre société actuelle.

Résumé

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sébastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera t-il aux tentations, aux déceptions et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Mon avis

Il faut dire que j’avais commencé fort ce mois de février avec Broadway Limited alors pourquoi ne pas continuer dans le rétro, la course aux auditions, les airs de jazz qui vous ensorcellent et la vie pétillante de Los Angeles (cette fois-ci).
Comme je l’avais dit dans une de mes précédentes chroniques cinéma je ne suis pas une passionnée de cinématographie comme peuvent l’être certains aussi je me contente de parler de ce que je vois, de ce que j’entends, de ce que je ressens lors d’un film et là un simple « waouh » suffit.

Je ne suis pas très comédie musicale, ni même comédie tout court, je vais au cinéma pour voir des images que je n’ai pas l’habitude de voir, les parodies de la vie réelle sont juste des choses qu’il est à mon sens très inutile d’aller voir au cinéma. MAIS. Pourquoi pas La La Land ? C’est ce que je me suis dit en le voyant partout, en entendant en boucle la bande originale. J’ai sauté sur l’occasion pendant les vacances.

Et bien pas déçue du voyage ! Que dire de ces images aussi belles que poétiques qui vous laissent la bouche ouverte, ébahie par tant de splendeur ? De ces couleurs tantôt pétillantes tantôt dégradées qui trouvent toujours leur place esthétique dans les yeux de Chazelle. Que dire de ces scènes chorégraphiées avec génie, avec autant de professionnels que d’amateurs, au rythme de dingue qui poussent un sourire un peu fou sur vos lèvres (et dont l’utilisation récurrente du steady-cam y est pour beaucoup) ? Que dire de la bande originale qui fait battre votre coeur à mille à l’heure que ce soit d’une joie bondissante, d’une euphorie attendrissante ou bien d’une petite douleur larmoyante ?
Et oui je pense que City of Stars interprété par Ryan Gosling ou encore A Lovely Night avec Emma Stone resteront longtemps des petits airs singuliers dans ma tête. Que dire encore du jeu des acteurs que j’ai particulièrement trouvé intéressant dans tous leurs non-dits ?

lebleudumiroir

Juste un waouh. Un soupir de bien-être que seuls vos voisins entendront.

Mais le film n’est pas seulement beau pour les yeux et les oreilles il l’est également pour le coeur. Que de fraîcheur et d’élégance… Et tout comme le dîner avec Cary Grant était une running gag dans Broadway Limited, Chazelle utilise allègrement celle du klaxon, symbole de la rencontre des deux protagonistes et des quelques revirements qui vont jalonner leur vie amoureuse. Et oui mesdames et messieurs, le klaxon, la représentation sonore de notre énervement maximum dans les embouteillages, peut devenir un geste quotidien de bonheur.
De plus, les quelques retours à la réalité, opposés au côté quasi féerique de l’ensemble du scénario nous font prendre conscience d’une réelle volonté du réalisateur de nous présenter à la fois quelque chose de hors du temps et finalement…complètement dedans ! Questionnant sans cesse cette interrogation actuelle du « c’était mieux avant n’est ce pas ? », en opposant jazz conservateur et jazz modern, rêve et réalité, passé et présent. Voire futur dans le passé… (je n’en dis pas plus) pour finalement en déduire que les choix, quels qu’ils soient sont pris toujours pour une bonne raison.

Finalement après Broadway Limited c’est un véritable coup de coeur qui s’opère pour cette petite merveille parfaitement complémentaire de ma dernière lecture. Et si les quelques notes qu’Emma Stone n’arrive pas à émettre pourraient quelques fois gêner le spectateur, la prestation artistique de l’ensemble nous les fait bien vite oublier. Sans omettre les multiples références cinématographiques et musicales qui se glissent çà et là telles que : Les Demoiselles de Rochefort (scène d’ouverture), West Side Story (jusqu’au rideau servant de drapé), Singin’ in the rain, ou encore Moulin Rouge lorsqu’ils dansent dans les étoiles. Et sans doute beaucoup d’autres que ma culture cinématographique n’a pas su relever. N’hésitez pas à m’en dire plus !

Pour conclure

La la land est un petit bijou rétro et dansant. Les acteurs tantôt drôles, charismatiques, sensibles font honneur au goût esthétiquement indiscutable de Chazelle. Les musiques, endiablées ou romantiques, pour la plupart jazzy, nous entraînent sans mal dans cette romance en demie-teinte.

 

ecranlarge

Un commentaire sur “La la land : une merveille pour les yeux et les oreilles !

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :