Swiss Army Man : oubliez les bienséances !

Daniel Kwan et Daniel Scheinert, également connus sous le nom de Daniels nous livre un film inouï qualifié d’OVNI par les médias, ce que je ne peux qu’approuver ! Drôle, touchant, émouvant, surprenant, il casse les codes de nos sociétés trop bien pensantes et nous emmène dans une grandiloquente comédie.

Résumé

Hank Thompson, interprété par Paul Dano, s’est enfui de chez lui, la raison ? Nous l’ignorons et nous n’en apprendrons pas beaucoup plus durant le film. Marre de la vie ? Marre de sa famille ? Peut-être. Nous le retrouvons prêt à se suicider après plusieurs jours ou mois qui sait loin de chez lui sans eau et sans nourriture, sortant des notes de musique absurdes pour se donner du courage sur une île déserte. Là, alors que son regard se promène une dernière fois sur la plage, il aperçoit un cadavre. Mais pas n’importe quel cadavre. Un cadavre qui pète. Oui m’sieurs dames. Et Daniel Radcliffe pète si bien (oui vous ne verrez plus Harry Potter de la même façon) qu’ils arrivent à s’échapper de l’île et à rejoindre une côte boisée qu’ils pensent être la terre ferme.

Mon avis

Hank commence alors à parler au cadavre, lui donnant en quelque sorte la vie. Quand le cadavre commence à lui répondre là ça devient de plus en plus évident pour lui : il est la clé de sa survie. Et voilà que Manny (le cadavre) devient un « ami outil multi-fonctionnel », robinet, allumeur de feu, coupeur de bûches, et surtout…boussole. Je laisse les adultes le soin de visionner ce film et de comprendre quelle est l’aiguille de la boussole. Hum hum. Paradoxalement, c’est le suicidaire qui tentera de redonner vie à un cadavre, ce qui souligne le côté un peu cinglé de ce film qu’on ne peut placer dans aucune catégorie : bromance ? Comédie ? Drame sentimental ? Peut-être dans la catégorie Waouh. Elle reste à inventer.

À deux ils vivront une formidable aventure, s’inventeront créateurs de marionnettes, réalisateur de film, scénariste…
Hank est-il fou ? Manny parle t-il réellement ? Si par moment cela nous revient en tête, difficile de rester focaliser sur ces questions trop terre à terre par rapport au côté complètement barge et décalé de Swiss Army Man.

Si on ne s’arrête pas à l’aspect externe du film et à ses multiples scènes complètement absurdes alliant humour macabre, glauque, et comique de situation, il a également un côté très profond et philosophique. Un peu comme l’image qu’on se fait des hippies.

Pour conclure

Un grand moment de pur plaisir qui laisse irrésistiblement un sourire sur les lèvres des spectateurs.
Attention parents/enfants avertis : les flatulences sont de mises, et les allusions appuyées au sexe aussi, pas avant 12 ans donc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :